Imprimer
Affichages : 3428

La pêche aux leurres sur l'Odon

L'expression "pêche aux leurres" revêt de multiples facettes: cuillères, leurres durs et depuis quelques années leurres souples. Je ne vous parlerai ici que de la pêche aux leurres durs (hardbait) et aux leurres souples (softbait)

Les leurres durs :

Les principaux leurres durs utilisés pour la pêche de la truite sont les leurres à bavette . Cette bavette et plus particulièrement sa longueur et son inclinaison détermine la profondeur de nage du leurre. Pour la pêche de la truite, plusieurs paramètres sont à prendre en compte :

 la taille du leurre
Celle-ci oscille entre trente et cinquante millimètres et peut, pour les plus téméraires aller jusqu'à une dizaine de centimètres. Les modèles d'une quarantaine de millimètres semblent toutefois les plus utilisés.

la profondeur de nage
Elle dépendra bien évidemment de la physionomie de la rivière. En présence de fosses, un leurre avec une longue bavette (crankbait ) permettre d'atteindre les poissons calés sur le fond. Au contraire, un leurre avec une bavette plus petite permettra de prospecter des zones peu profondes très présentes sur l'Odon. A priori, et ce n'est là qu'un a priori, les truites ne semblent que peu réceptives aux leurres de surface (topwater) c'est à dire aux leurres dépourvus de bavette. Attention également au type de leurre utilisé car certains sont suspending (c'est à dire qu'à l'arrêt, ils restent dans la hauteur d'eau prospectée), d'autres sont floating (et donc remontent vers la surface à l'arrêt) enfin d'autres sont sinking (et donc coulent à l'arrêt). Ces dernières caractéristiques sont très intéressantes lorsque certains poissons suivent et hésitent à mordre. La remontée ou la descente du leurre pourra, dans certains cas, provoquer l'attaque.


La couleur
Il est fortement conseillé de posséder dans votre boite, deux grandes familles de coloris: les imitatifs et les incitatifs. Comme son nom l'indique, le coloris imitatif "imitera" une proie potentielle. On trouve par exemple dans le commerce des coloris vairons très réussis. Le coloris incitatif sera quant à lui un coloris le plus souvent flashy et ne correspondant à aucune proie. Des coloris comme le rose, le jaune, le célèbre mat tiger ou bien encore le rouge n'auront pour unique but que de déclencher l'agressivité ou la curiosité des poissons recherchés.

 

L'animation
Les leurres durs se prêtent bien à la prospection rapide. Lancez au loin, donnez deux ou trois tours de manivelle pour leur faire atteindre la profondeur de nage souhaitée puis ramenez. Une récupération variée qui mélange accélérations, coups de poignets et pauses peut être un plus, mais dans l'ensemble un hardbait pêche très bien tout seul et prend du poisson sur des récupérations très linéaires. Il est souvent payant de se modérer et de récupérer lentement en donnant juste quelques petits coups de scion de temps en temps.
Les attaques sont presque toujours nettes et sans bavures, d'autant plus sèches que le poisson intercepte un leurre en plein mouvement. Le ferrage est quasi automatique, surtout avec des hameçons très piquants, et il est inutile de ferrer violemment au risque d'arracher l'hameçon de la gueule de la truite.

Je vous conseillerais de supprimer les triples et de les remplacer par un hameçon simple beaucoup moins blessant. Certain distributeurs ont d'ailleurs devancés cette demande et ajoutent au packaging du leurre une paire d'hameçons simples.
Sur les no-kill de l'hameçon versonnais, la réglementation va même au-delà en n'autorisant qu'un seul hameçon simple. Il sera à placer de préférence en queue du leurre mais certains leurres seront déséquilibrés obligeant à le mettre au milieu.


Quelques références en vrac:


Illex tiny fry 38 et 50
Illex chubby 35
Smith Camion et Jade
Ecogear MX48
Megabass X30 et X55
Duo Grace minnow etc, etc.

N'hésitez pas à remplacer les hameçons triples par des simples (obligatoire sur les no-kill 1 hameçon simple et ardillon écrasé). Cela mettra vos compétences à rude épreuve et encore plus de satisfaction à la sortie de l'eau !